Sang Royal tome 1- Noces sacrilèges (Samedi chronique)

Sang-royal-tome-1Série: Sang Royal
Tome: 1
Titre: Noces sacrilèges
Scénariste: Alejandro Jodorowsky
Dessinateur: Dongzi Liu
Editeur: Glénat

Alvar, puissant Roi, est blessé au cours d’une bataille. Mortellement. Plutôt que de laisser ses soldats sans chef, et à la merci de l’ennemi, il demande à son cousin de prendre son armure et de se faire passer pour lui. Nul n’a le droit de regarder le Roi en face. La supercherie prendra. Mais le dit cousin n’entend pas rendre le trône. Alvar il sera dans cette bataille, Alvar il demeurera. Alors il laisse le véritable roi au bord de la mort. Mais le destin est capricieux, et Alvar ne rejoindra pas encore ses ancêtres.

Jodorowsky au scénario, un éditeur connu mais peu habituel pour lui, Sang Royal a connu un lancement en fanfare. D’autant que le scénariste respecté a convié un jeune dessinateur chinois pour lui donner la réplique, un dessinateur talentueux mais inconnu jusque là.
Je n’accroche que moyennement à cette histoire. C’est un peu le concours de qui aura la plus grosse, et qui sera le plus pervers, entre les deux cousins, et ça ne me fait pas fantasmer. Il y a sans doute une inspiration shakespearienne, dans ce scénario, mais il me laisse de marbre. Du cul, de la violence, de la perversité, avec un côté très gratuit qui me gêne profondément.
Assurément, Dongzi Liu fait un travail magnifique qui accompagne parfaitement le scénario. Il apporte tout le dynamisme de la bande dessinée orientale, et se coule parfaitement dans les canons de la bande dessinée franco-belge. Ses couleurs sont parfaitement maîtrisées, apportant une belle atmosphère à cet album.

Finalement, je ne regrette pas de ne pas l’avoir acheté. Si le dessin est tout à fait impressionnant, sans grande faille, je n’adhère pas du tout au scénario proposé. Mais j’imagine que ça plaira à d’autres…

Sang-royal-tome-1_-planche

8 réflexions sur “Sang Royal tome 1- Noces sacrilèges (Samedi chronique)

  1. Yaneck Chareyre Il y a 4 ans

    Bouncer est me semble-t-il, un peu plus intimiste. Mais d’une manière générale, je suis d’accord, Jodorowsky aime le grand spectacle. Sa dernière production, par exemple, ne me tente pas du tout,
    je sens que ça ne passera pas avec moi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s