Dossier A tome 1 (Dimanche Manga)

Dossier-A-tome-1

Série: Dossier A
Tome: 1
Scénariste: Osamu Uoto
Dessinateur: Garaku Toshusai
Editeur VF: Delcourt
Editeur VO: Shogakukan Inc.

Wilhelm Endre est un riche industriel autrichien. Il a mis la main sur des documents qui rendent plausibles l’existence d’une civilisation mythique: l’Atlantide. Mais si ce secret est bien réel, alors il semble protégé par des hommes prêts à tout pour qu’il ne soit pas révélé. Endre assassiné comme tous ceux qu’il avait impliqué dans les prémices de sa quête, il laisse à sa fille Yuli le soin de trouver le continent perdu, avec l’aide encore involontaire d’un archéologue peu orthodoxe, le japonais Shuzo Iriya.
A deux, ils se mettent en quête du dernier grand secret de l’Archéologie.

Un sentiment d’originalité, voilà mon premier ressenti, à la fermeture de ce tome 1. J’ai le sentiment de lire une histoire relativement différente sur la forme et sur le fond, de ce qui se fait d’habitude en manga. Cette enquête archéologique, prenant comme potentiellement existante l’Atlantide, me semble porteuse d’aventures nouvelles, de réflexions sur l’Histoire et ses secrets très intéressantes. Le scénariste sacrifie malheureusement au remplissage habituel dans la bande dessinée japonaise. Par delà l’intrigue principale, et les menaces sur Yuli, il vient greffer un chapitre qui n’en parle pas, où Iriya est chargé de procéder à une estimation chez un ami de sa mère. Ce passage est inutile. Il apporte certes un brin de crédibilité au personnage de l’archéologue, mais au delà de ça, ce qu’il apporte à la trame principale est extrêmement restreint. Par principe, Uoto fait que les réflexions qu’il a menées dans ce cadre, lui ouvre une piste pour l’enquête sur l’Atlantide, mais cela tient du prétexte. On sent sur ces quelques pages le retour au classicisme des séries japonaises. Des chapitres indépendants, qui forment des histoires entières dans l’histoire principale. C’est lassant, et j’espère qu’Uoto saura s’en détacher par la suite, car le reste de son histoire est vraiment pleine de fraîcheur et d’intérêt.
Garaku Toshusai livre un travail tout à fait honnête. Il est si à l’aise dans les décors, que c’est à se demander s’il n’a pas passé de longues années comme assistant de mangaka, à les réaliser pour un autre. Parce qu’à contrario, les visages ne sont pas à la hauteur. Je ne sais pas s’il a volontairement introduit ce style « humoristique », pour les représenter, mais si c’est le cas ça n’apporte pas grand chose. Ceci dit, ça ne gêne aucunement la lecture, et reste tout à fait plaisant.

Dossier A est donc une série manga pleine de promesses, je lirai le tome 2 bien volontiers pour voir si les auteurs parviennent à rester à la hauteur.

Dossier-A-tome-1_-planche

topbd_2013

15/20

challengeabccritiques1

U comme UOTO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s