Ayako tome 1 (Dimanche manga)

Ayako-tome-1

Série: Ayako
Tome: 1
Auteur: OSamu Tezuka
Editeur VF: Delcourt
Editeur VO: Tezuka Productions

1949. Jiro Tengé était soldat dans l’armée impériale. Fait prisonnier, il a décidé de collaborer avec les américains pour se sortir au mieux de la vie du camp où il était retenu. A son retour chez lui, sa famille ne le sait pas mais il est devenu un agent au service des forces d’occupation. De retour dans sa famille, riches propriétaires terriens, il se rend compte que la vie a continué sans lui et que son père ne lui pardonne pas de n’être pas mort à la guerre, et d’avoir couvert de honte le nom des Tengé. Que penserait-il s’il savait qu’en plus Jirô est un agent actif des ennemis?

Voilà, je tiens l’œuvre d’Osamu Tezuka que j’aime. Sa force, c’est l’absence de manichéisme des situations et des personnages. Tout est en gris, il n’y a pas de héros, pas de gentil, que des gens tous marqués à leur façon par la guerre. La période historique qu’il choisit pour cadre de son histoire me convient très bien. La reconstruction du Japon après la seconde guerre mondiale, l’occupation, et surtout, la lutte contre le communisme. Osamu Tezuka utilise tout cela pour produire une histoire d’espionnage passionnante et dérangeante. Comme il a choisi de tout peindre en gris, nous voilà avec un « héros » qui servirait de méchant dans de nombreuses histoires. Jirô n’a pas de scrupules, sert ses chefs avec efficacité et sans se détourner de la voie.
Reste tout de même une question, sur cette histoire. Pourquoi ce manga porte-t-il comme titre le nom d’Ayako. Fille batarde du père de Jirô, elle sert de bouc-émissaire dans cet album, et est révélatrice des turpitudes de la famille Tengé. Mais pourquoi ce titre? Impossible à dire avec cet unique tome 1. J’imagine que la suite de l’histoire va expliquer ce fait, et que le personnage prendra de l’importance. J’imagine aussi que finalement, ce tome 1 est une introduction pour l’histoire principale. Quoi qu’il en soit, j’ai envie de lire la suite pour comprendre.
Côté dessin, Tezuka maîtrise vraiment bien son sujet. Il joue avec le vide des décors, avec les expressions, dans un découpage très nerveux. Je comprends qu’il soit un des papes du manga.

Très bonne découverte, donc, piochée grâce au top bd des blogueurs. Elle me permet de me faire adhérer à Tezuka, ce qui est une TRES bonne chose.

 

3 réflexions sur “Ayako tome 1 (Dimanche manga)

  1. Yaneck Chareyre Il y a 3 ans

    A Grenoble, je pense qu’il n’est présent que dans une seule bibliothèque. Autrement dit, en effet, ce n’est pas le Tezuka le plus connu.

  2. A_girl_from_earth Il y a 3 ans

    Ah j’ai été retournée par Ayako moi aussi, c’est le manga par lequel j’ai découvert Tezuka et pareil, j’adhère totalement!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s