Azrayen tome 1 (Samedi chronique)

Azrayen-tome-1

Série: Azrayen
Tome: 1
Scénariste: Franck Giroud
Dessinateur: Lax
Editeur: Dupuis
Collection: Aire Libre

Les Evènements d’Algérie, c’est ce qu’on disait à l’époque. Le Capitaine Valéra et sa section n’ont aucun doute, eux, qu’ils y font la guerre. Ils cherchent un groupe de soldat qui a disparu, mené par le Lieutenant Messonnier. Passés à l’ennemi, tués par lui, l’Etat-major n’en sait rien, et compte bien sur Valéra et ses hommes pour trouver la réponse. Ils ont pris avec eux un officier de renseignement pied-noir, et une institutrice Kabyle ayant bien connu Messonnier. Il s’agit de parcourir le pays pour leur remettre la main dessus.

Je vous proposerai les deux tomes séparément, ainsi que je les ai lus, même si je sais qu’une édition compilée est sortie récemment. Franck Giroud est un grand scénariste, et c’est avec Azrayen que moi, je l’ai découvert, au festival bd de Grenoble voilà presque dix ans. Et dix ans après, je suis toujours impressionné par la puissance du scénario d’Azrayen. Il n’occulte rien des exactions de l’armée française, et pas plus, des dangers que les soldats devaient affronter régulièrement. Leurs doutes, leurs peurs, leurs lâchetés, mais aussi parfois leur grandeur d’âme. Tout est écrit en nuance de gris, et c’est la force de cet album.
Quant à savoir ce qu’est devenu Messonnier, le fil de l’histoire, ce n’est pas dans ce tome là qu’on l’apprend. Par contre, Giroud commence à révéler des choses sur les vécus de ce personnage. Et ainsi de rappeler que l’armée française aussi, a massacré des innocents en Algérie.
Le dessin de Lax, vient renforcer cette notion de saleté. Des routes poussiéreuses, aux âmes noircies. Mais là encore, si le trait est un peu brouillon, volontairement, il demeure clair. Comme le scénario, ils oscillent tous deux entre noir et blanc.

Il est bon que de tels albums soient confectionnés. Il ne faut pas oublier, jamais, et Azrayen est là pour rappeler ce que nos grands-parents, nos parents, ont fait là-bas. Encore une preuve de l’importance de la bande dessinée dans l’univers du Livre.

Une réflexion sur “Azrayen tome 1 (Samedi chronique)

  1. Marie Hélène Il y a 3 ans

    Un grand dessinateur qui fait de superbes BD même quand il est seul. Ses livres sont souvent remplis d’humanité. J’ai hâte de lire celui ci.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s