En chemin elle rencontre… (Samedi chronique)

En-chemin-elle-rencontreTitre: En chemin elle rencontre…
Auteurs: Emmanuel Lepage, Marie Moinard, Bernard Swysen, Christian Durieux, Renaud Dilies, Charles Masson, Guy Raives, Didgé, Jeanne Puchol, Blondieau, Xavier, Fred Jannin, Aude Samama, Magda, Alain Maury, Philippe Caza, René Follet, Kroll, Denis Lapière, Daphné Collignon, Malik, Carine de Brab, Krys, Nicoby, Kness, Lucien De Gieter, Isabelle Bauthian, Rebecca Morse, Sergio Salma, Eric Corbeyran, Damien Vanders, André Geerts, Turk, Séraphine.
Editeur: Des ronds dans l’O, Amnesty Internationale.

Pour la première fois, je n’ai pas pu terminer un album, et pourtant, je vais vous en dire le plus grand bien. En chemin elle rencontre… est un album collectif consacré aux violences faites aux femmes. Un ouvrage de dénonciation de pratiques scandaleuses et pourtant toujours d’actualité. Excision, prostitution forcée, violence conjugale, viols, tous les sévices possibles sont globalement là. Il ne manque que la violence purement psychologique, mais pour tout ce qui est physique, les auteurs ont réalisé strips, illustrations, textes et bandes dessinées.
Mais le contenu de cet album est d’une telle violence, suggérée, rarement montrée, que je n’ai pu le terminer. Pour preuve, je ne sais même plus exactement ce que j’ai lu, et je dois faire de nombreux retour à l’album pour écrire cette chronique. C’est tellement horrible, que même mon cerveau, pourtant plutôt féministe, jette un voile pudique dessus.

Mais pourtant, il faut en parler, de cet album, il faut le faire lire. Il met en lumière des actes qui sont encore trop fréquents dans notre pays. C’est une bd troublante, oppressante, à la hauteur des souffrances faites aux femmes. Il y a des auteurs très différents qui interviennent dans ce collectif. Je n’aurai jamais imaginé Sergio Salma, le père de Nathalie, dessiner sur ces thèmes. De même que De Gieter, le papa de Papyrus, ou Turk, celui de Léonard. Mais pourtant, ils se sont saisis de la proposition d’Amnesty International, et ils collaborent à la richesse de cet album.
Si vous l’avez lu vous aussi, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé. Moi ça m’a chamboulé.

6 réflexions sur “En chemin elle rencontre… (Samedi chronique)

  1. Yaneck Chareyre 13/06/2010 19:47

    C’est normal. Je suis un militant dans l’ame même si j’ai moins le temps de le faire en ce moment en vrai. Alors à défaut, je blogue.

  2. Marie Moinard 17/06/2010 14:06

    Merci Yanneck, En chemin elle rencontre… se poursuit avec un deuxième volume dans lequel nous parlerons de la violence psychologique 🙂 mais pas que ! Nous tentons de garder le cap et de
    compléter. Les auteurs participants sont tout autant prestigieux que pour le premier volume et Amnesty nous suit à nouveau.

  3. Yaneck Chareyre 17/06/2010 17:39

    Encore bravo pour l’éclectisme des auteurs rassemblés pour l’occasion. C’est vraiment impressionnant.

    Je parlerai fort volontier du tome 2 ici, alors. J’essayerai de le terminer, cette fois. Si vous ne me prenez pas trop aux tripes. ^^

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s