Block 109

Block-109Titre: Block 109
Scénariste: Vincent Brugeas
Dessinateur: Ronan Toulhoat
Editeur:
Akiléos

Mars 1941. Et si Adolphe Hitler avait été assassiné pendant un meeting, que ce serait-il passé? C’est cette uchronie qu’à développé Vincent Brugeas. Himmler devient le nouvel homme fort du régime. Le Nouvel Ordre Teutonique est créé afin de contrebalancer l’influence de la SS. L’Allemagne découvre la bombe atomique avant les Américains, et bombarde les anglo-saxons avec. Reste les Soviétiques à affronter. Nous sommes en 1953, la guerre va connaitre un nouveau tournant.

Très belle réussite que cet album que j’aurai fort bien vu créé aux Etats-Unis, mais qui est une œuvre bien de chez nous. Aimant les uchronies, et encore plus l’Histoire de la Seconde Guerre Mondiale, cet album avait toutes les chances de me plaire, et c’est réussit. Vincent Brugeas écrit une histoire inventive, audacieuse, et intelligente, qui saura vous étonner. La fin est tout à fait surprenante, et vous invite à relire l’ouvrage à la lumière des révélations faites. Pour ce qui est de l’uchronie, Vincent Brugeas y va fort. Il raye de la carte USA et Grande Bretagne, faisant des Allemands les grands vainqueurs de la guerre. Du moins, c’est l’impression que l’on a, car Block 109 est construit autour du point de vue germanique. A priori, le scénariste à prévu de réaliser quatre autres histoires, qui s’intéresseront à l’URSS (Etoile Rouge), à l’Afrique (Opération Soleil de Plomb), à l’Amérique (New York 1947), et au cinéma de propagande (Ritter Germania). Mon seul « regret » sur cet excellent scénario, c’est que je n’accroche pas tellement aux parties « zombies-like » de l’histoire. Question de goût personnel, mais ça ne gâche en rien mon plaisir de lecture.
Ronan Toulhoat, aux dessins, n’est pas du tout étranger à l’ambiance particulière de Block 109. Son trait, légèrement brouillon, ou inachevé, crée une belle distanciation, qui permet d’apprécier plus encore l’histoire. Mais c’est sur le jeu des couleurs qu’il est le plus fort. Du gris, du marron, un peu de rouge, et du noir. Pas de couleurs, comme pour montrer la crasse morale de cette nouvelle époque. D’ailleurs, il n’est pas étonnant de retrouver un flash-back heureux tout en couleur.

Ce duo surprenant d’auteurs mérite d’être suivi. Akiléos, petite maison d’édition, réalise là à mon avis un très joli coup éditorial. Surtout si Brugeas et  Toulhoat ont la possibilité de réaliser les cinq albums prévus. Il y a là moyen de fidéliser un public autour d’un univers intrigant, et si les scénarios sont tous à la hauteur de ceux de Block 109, on aura sans doute une série qui sera un véritable et mérité succès.

Block-109_planche

2 réflexions sur “Block 109

  1. Benjamin 11/06/2010 10:14

    Aaaah ! Block 109 ! ça c’est du bon !!

    En exclu, Étoile Rouge en avant première pour la dédicace de demain (samedi 12-06) à la librairie Glénat !!!!

  2. Yaneck Chareyre 11/06/2010 11:42

    Oui, je sais… Malheureusement, je n’aurai pas les sous… Je me contenterai du tome 1 pour l’instant…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s