Astérix chez les Belges (Mercredi classique)

asterix-chez-les-belges

Série: Astérix
Titre: Astérix chez les belges
Scénariste: René Goscinny
Dessinateur: Albert Uderzo
Editeur: Editions Albert-René

Abraracourcix est particulièrement colère. Les soldats romains sont envoyés en repos pour surveiller les siens, alors que la guerre bat son plein contre les peuples de Belgique. Pire encore, César aurait déclaré que les belges étaient les plus braves des peuples de Gaule. Un affront inacceptable. Le chef gaulois décide donc de partir restaurer leur honneur, et Astérix et Obélix sont bien entendu de la partie pour le protéger.

Gros banquets, castagnes de romains, et gentilles piques à destination des belges (contemporains), cet album est juste savoureux. Un album d’Astérix comme on aimerait en lire toujours.
Je n’ai qu’une interrogation, sans doute pas propre à l’album, mais elle m’est venue en le lisant: pourquoi certaines cases sont-elles peintes au fond en orange, en marron, ou en violet? Si quelqu’un connaît la réponse, ça m’intéresse vraiment.

 

PS: Aucun rapport bien entendu avec d’éventuels évènements dans ce pays actuellement, hein…. Bien entendu…

Asterix-chez-les-Belges_-planche

Publicités

8 réflexions sur “Astérix chez les Belges (Mercredi classique)

  1. Depaz22/05/2010 10:10
    maintenant que je suis installé en Belgique je saisis enfin toutes les subtilités de l’album.
    Avant cela le « sauve qui sait » était des plus obscurs :))

  2. Depaz22/05/2010 16:05
    « sauve qui sait  » vient du fait qu’en belgique le verbe pouvoir a quasiment disparu au profit du verbe savoir.
    tu pourrais faire ça ? (fr)
    tu saurais faire ça (bel)

    au debut c’est tres bizarre mais je commence à etre contaminé

    ‘sauve qui sait ‘est donc la version belge de ‘sauve qui peut’.

  3. Arthur28/05/2010 00:20
    Hello Yaneck,

    En fait, pour avoir déjà rencontré Uderzo, je peux te donner la réponse : il n’a découvert que très tardivement qu’il était daltonien (sans blague).
    D’où les fonds assez psychédéliques, que beaucoup pensaient voulu par l’auteur alors qu’il ne s’en rendait pas compte.

    (Après vérification, wikipédia en fait mention donc ce n’est pas vraiment un secret)

    Voilà !
    Arthur

  4. J’ai toujours eu une préférence pour les albums faisant voyager Astérix à l’étranger (Bretons, Corses, Hispanie, Helvétie, Normands,etc.). Ils permettent d’exploiter les clichés sur chacun et me font bien souvent rire. Ce voyage en Belgique n’échappe pas à la règle. Au plaisir de te relire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s