Les passagers du vent tome 1 (Jeudi chronique)

Les-passagers-du-vent-tome-1

Série: Les passagers du vent
Tome: 1
Titre: La fille sous la dunette
Auteur: Bourgeon
Editeur: Glénat

Tragan est un matelot sur un navire de la flotte française, du temps de la guerre entre la France et l’Angleterre. Au cours d’une manœuvre, il aperçoit deux femmes, sous la dunette arrière. Deux femmes qui n’étaient pas censées êtres là, mais que Tragan espionnera de très près. De trop près. Le voilà pris, mis en cale, et promis à un supplice fort peu agréable. Sauf que l’une de ces jeunes femmes, Isabeau, vient le voir dans sa prison en lui promettant de lui sauver la vie si celui-ci lui jure une obéissance à jamais.

J’ai beaucoup aimé ce premier album de la série des passagers du vent. J’avais juste vu la couverture du dernier album sorti, voilà peu, et c’était sans à priori ni attentes que je me suis procuré cet album à la médiathèque.
D’abord, il faut dire que j’aime les histoires de marins. Les bandes dessinées traitant de ces thématiques ont pour l’instant toujours eu de bons échos chez moi. Dans le cas présent, l’auteur y adjoint de très bons personnages, sans exceptions, et un peu d’esprit coquin pour ne rien gâcher (je suis un homme, quand même). Il maîtrise de manière fort agréable les combats navals, aussi, ce qui rajoute un petit quelque chose encore plus intéressant. Au dessin, puisque Bourgeon fait tout, on trouve le parfait accord. Bourgeon est très bon dans tous les domaines, que ce soient sur les navires, les scènes d’actions ou les visages. Sur ce dernier point, d’ailleurs, on parvient bien à distinguer les ressemblances, mais surtout les dissemblances. En bref, Bourgeon sait dessiner des visages qui ne se ressemblent pas, et c’est vraiment agréable à voir.

On a donc un album très agréable à lire. La seule question qui se pose, c’est de savoir dans quelle direction va nous emmener Bourgeon. Il supprime dans ce premier volume un personnage qui aurait pu être un ennemi récurent, sans le remplacer de manière évidente.
Et pourtant, je sais que la série va bien continuer. J’ai donc très envie de lire la suite.

 

Publicités

8 réflexions sur “Les passagers du vent tome 1 (Jeudi chronique)

  1. Yaneck Chareyre21/01/2010 09:14

    coquin, ça, c’est sûr…. Les relations entre les deux jeunes femmes sont…. assez claires? ^^

  2. Reno21/01/2010 12:15
    C’est vraiment une série géniale. Je viens de lire le 6ème volume qui vient de paraître. C’est comme de retrouver une vieille amie. Et maintenant, je n’ai qu’une envie : lire le volume suivant !

  3. Marie L.24/01/2010 13:34

    Une très très bonne lecture, une très bonne série, même.
    Recommandé dans les manuels d’Histoire, c’est dire! Scénario très riche et sans anachronismes. Un travail de titan.
    Je crois que le site dédié à la BD de France 5 diffuse (diffusait?) un reportage vidéo de Bourgeon au travail… Purée, ça valait le détour! Bourgeon faisait carrément des maquettes des bateaux à
    dessiner, des petites figurines de ses personnages… Totalement incroyable! Et beau…

  4. Loo03/05/2012 12:34
    Lu il y a maintenant bien longtemps. J’avais adoré et je me demande d’ailleurs si je ne relirai pas la série tien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s