Le sursis tome 1 (Jeudi chronique)

Le-sursis-tome-1Série: Le sursis
Tome: 1
Auteur: Jean-Pierre Gibrat
Editeur: Dupuis
Collection: Aire libre

Jean-Pierre Gibrat est un auteur particulièrement respecté du milieu de la bande dessinée, et Le Sursis, est une œuvre jugée plus que positivement par le milieu.
Fort de ces deux bons arguments, j’ai donc emprunté le premier des deux tomes de cette série.

Sauf que là, non, je ne vois pas franchement l’intérêt. Julien est une jeune homme de l’Aveyron, qu’on avait envoyé au STO, en 1943. Sauf qu’il s’est fait la malle, et qu’il revient se cacher dans son village, auprès de sa tante Angèle, sa seule famille. Caché dans l’école du village, il observe la vie de son village pendant la guerre, et surtout, la belle Cécile dont il est amoureux.

Non, vraiment, je n’arrive pas à accrocher à cet album, que je ne trouve pas très intéressant. L’idée de ce jeune « fugueur », caché et présumé mort, qui observe son village, c’est à priori une bonne idée, mais je ne trouve rien dans cet album qui ne parvienne à développer efficacement cette idée. Peut-être qu’avec le tome 2, puisque cette histoire ne se compose que de deux albums, l’histoire sera plus intéressante, mais en l’état, moi, je ne trouve pas.
Par contre, indéniablement, Jean-Pierre Gibrat est un excellent dessinateur, qui ne souffre pas réellement de point faible à ce que l’on peut en voir dans cet album. Bien au contraire, il fait de Cécile un personnage vraiment beau, et vraiment naturel. Une femme que l’on aimerait croiser dans la vraie vie.

Pour conclure, disons donc que cet album demande encore à me convaincre, et que j’entends bien laisser à l’auteur la chance de le faire.

 

2 réflexions sur “Le sursis tome 1 (Jeudi chronique)

  1. Marie L. Il y a 4 ans

    Je crois que « Le Sursis » est « juste » une histoire simple, une banale histoire de la Guerre comme il y a dû en avoir à l’époque… Une bête mais belle histoire d’amour…
    Et cette histoire est à lire en une fois, je pense. Elle prend toute son ampleur dans les deux tomes, en une fois.
    Et comme tu le dis, Gibrat est un vrai Maître.

  2. Yaneck Chareyre Il y a 4 ans

    ayant lu le tome 2 depuis l’écriture de cette chronique, je ne puis que confirmer ce que tu dis. ^^

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s