Happy Sex (Jeudi Chronique)

Happy-Sex-

Titre: Happy Sex

Auteur: Zep

Editeur: Delcourt

 

Zep, père de Titeuf, superstar des cours de récré, reste un auteur qui n’aime pas se faire cataloguer. Régulièrement, il a montré qu’il pouvait aussi s’adresser aux adultes, et dans le cas présent, qu’il pouvait ne s’adresser qu’à eux.

61 pages de jeux sexuels, toujours drôles, jamais vulgaires, et surtout à chaque fois d’une grande pertinence. Sado-masochisme, masturbation, plans à trois, sex-toys, tout y passe.

Certes, c’est excitant, mais c’est surtout incroyablement drôle. Sur la quarantaine de gags proposés, seuls un ou deux ne m’ont pas fait rire. Tous les autres sont réellement excellents. Zep maîtrise l’art de la chute comique avec brio.

 

Je recommande vraiment à tout adulte de se procurer cet album, de préférence pour le partager à deux. Jamais écœurant, jamais malsain, il vous fera rire tout en vous chauffant l’esprit.

Aucune raison de refuser tout ça. C’est du sexe drôle et joyeux.

happy-sex_1topbd_201317/20

8 réflexions sur “Happy Sex (Jeudi Chronique)

  1. Marie L. 03/12/2009 15:08

    Au risque de paraître sectaire et totalement « out », Zep me gonfle et je trouve qu’il fait dans la facilité. Peu d’innovation. Et toujours branché « cul ». En-dehors de ça, que reste-t-il?
    Et pour avoir feuilleté sa BD, je n’y trouve pas grand chose d’intéressant. Décomplexer le sexe, c’est déjà vu et je préfère de loin des BD comme « Fraise & Chocolat ».
    Enfin, ses gros plans sont abusifs. C’est bien dommage… Le dessin est pourtant totalement libre!

    La cerise: sa méga promo pré-vente. C’est insupportable! Ce n’est même plus un travail d’artiste, juste un coup marketing.

    En bref, Zep, ses acrobites et ses entrechattes, me gonflent.

  2. Yaneck Chareyre 03/12/2009 15:39

    Fraise et Chocolat? Cette prétention pseudo-ou pas biographique, sans humour? On est très loin là, et dans le bien meilleur avec Happy Sexe, puisque justement, Zep n’a pas de prétention dans cet
    album. Par contre, il sait faire de l’humour, et il le fait EXTREMEMENT bien dans le cas présent.
    Et on évite totalement la case voyeuriste avec cet album, contrairement à Fraise et Chocolat, où le lecteur est quand même vachement dans cette position là.

    On a là un album d’humour à destination des adultes, et c’est très réussi, vraiment, il faut le lire.

  3. Marie L. 03/12/2009 15:59

    Mais ça apporte quoi cette BD?
    C’est quoi l’intérêt?
    Parce que, vraiment, je ne comprends pas… Voir des sexes en érection, dégoulinants et des paires de seins à toutes les cases, ça ne m’intéresse pas vraiment.

  4. Yaneck Chareyre 03/12/2009 19:39

    Ben dans ce cas, ne mets pas en avant Fraise et Chocolat, qui est tout à fait dans le même style.

    L’intérêt c’est que ça apporte un regard libre et respectueux sur la sexualité. Que Zep montre qu’on peut faire érotique sans être vulgaire, et en étant drôle.
    Qu’un sexe en érection n’est pas forcément une scène outrageante. Que les films X ne sont pas l’unique image qu’on peut donner de la sexualité.

  5. Lunch 03/12/2009 23:59

    L’avantage de la BD, et mes propos peuvent tout aussi bien être adapté sur bien d’autres choses, c’est qu’il y en a pour tous les goûts.
    Heureusement, tout le monde ne lit pas les mêmes choses et n’a pas les mêmes centres d’intérêt. Même un livre sur le sexe peut être vu de plusieurs façons. Et je pense tout simplement que les deux
    exemples cités n’appartiennent pas au même genre, même s’ils ont le même thème, tout simplement 🙂

  6. Yaneck Chareyre 04/12/2009 06:52

    Oui, bien entendu, mais demander ce qu’apporter une telle bd, voir dénigrer le genre, tout en mettant en avant Fraise et Chocolat, je trouvais juste ça pas logique. ^^

  7. Marie L. 04/12/2009 08:46

    OK, je comprends bien ce que tu dis, mais tout ça a déjà été « montré » au fil des BD et des livres et des films…
    Et on le sait bien que les films X ne sont pas la seule image de la sexualité. Heureusement, d’ailleurs. Sauf pour certains ados qui ont tendance à confondre (mais ça, c’est un autre débat,
    hein).
    Allez, j’arrête de faire la rabat-joie. Le tapage médiatique de cette BD m’avait gonflée avant même la publication, c’est pas pour polémiquer indéfiniment maintenant…
    Et comme l’a dit ton ami Lunch, les goûts et les couleurs…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s