Sky Hawk (Samedi chronique)

sky-hawk

Titre: Skyhawk

Auteur: Jirô Taniguchi

Editeur VF: Casterman

Label VF: Sakka

 

Jirô Taniguchi est un homme touche à tout, qui ne craint pas de se mettre en danger. Dans le cas présent, il avait envie de mener une aventure un peu folle, en réalisant un manga sur le western. Non, pas une version samouraï-spaghetti, une véritable histoire de cow-boy et d’indiens. Pari osé pour un pays qui ne s’intéresse pas outre mesure à l’histoire américaine de cette époque.

Pour ce faire, Taniguchi a usé d’un petit subterfuge, à savoir qu’il a inséré la présence de deux samouraï en exil au cœur de l’Amérique. Une possibilité plausible, selon lui, qui lui permettrait d’intéresser le lecteur Japonais, et de comparer les valeurs des indiens à celles des samouraïs afin de montrer leurs similitudes.

Manzo et Hiko vivent dans une cabane perdue du Wyoming. Hiko trouve un jour en chassant une jeune indienne venant d’accoucher, qu’il recueille et soigne. Par cette entremise, ils vont faire la rencontre du chef Sioux Crazy Horse, qui va leur demander d’apprendre à ses hommes à combattre suivant le Jiu Jitsu. Les deux samouraï vont se trouver une nouvelle famille, et une nouvelle cause pour laquelle brandir le sabre. Car les blancs, eux, font tout pour supprimer les indiens des terres qui sont les leurs.

Disons le tout de suite, ce manga est tout sauf tendre avec les américains blancs. Au contraire, ils prennent une sévère critique de la part de l’auteur Japonais quant à leurs traîtrises, leurs mensonges, et les ignominies commises pour s’approprier  les terres des indiens. Bon, on aimerait aussi que l’auteur se penche sur les ignominies commise par les soldats nippons pendant la seconde guerre mondiale, mais cela ne doit pas occulter qui touche juste.

Il fait des indiens des héros tragiques, et les présente comme les véritables victimes de la conquête de l’Ouest. Une réussite. Le parallèle avec les valeurs du bushido, comme la loyauté, le sens du combat, sont évidents.

Merci encore à Jiro Taniguchi de nous gâter avec des paysages superbes et des histoires aussi poignantes.

6 réflexions sur “Sky Hawk (Samedi chronique)

  1. Fee Paradis Il y a 4 ans

    Bonjour
    J’ai lu « le sommet des Dieux » du même auteur et j’avais vraiment adoré (en plus j’avais ainsi découvert l’existence de l’alpinisme nippon). Je vais me lancer dans d’autres aventures je pense.
    Fée Paradis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s