L’orchestre des doigts tome 1 (Jeudi chronique)

L-orchestre-des-doigts-tome-1

Série: L’orchestre des doigts
Tome: 1
Auteur: Osamu Yamamoto
Editeur VF: Editions Milan
Collection: Kanko
Editeur VO: Akita Publishing Co., Ltp.

 

J’ai pris ce livre sans savoir de quoi il parlait, juste parce qu’il avait été traité dans le cadre du top bd des blogueurs. Comme souvent dans ces cas là, où je me suis fié au Top bd, j’ai fait une EXCELLENTE découverte.

L’orchestre des doigts, c’est l’histoire d’une école pour sourds et aveugles, à Osaka, dans les années 1920. Un jeune professeur y fait son entrée, en fuite de sa famille, afin d’enseigner la musique. Il va surtout découvrir ce que c’est que d’être sourd, et va s’attacher plus particulièrement à un enfant que l’on dit ingérable.

 

Une histoire très émouvante que celle-ci. On peut éventuellement reprocher à l’auteur de verser dans le mélo, pour attirer l’œil du public, mais c’est un point qu’il assume tout à fait. Il se présente comme tout sauf un bon connaisseur du monde des sourds, et il préfère utiliser cet atout, que celui de l’enfant attendrissant, pour conscientiser ses lecteurs aux problème rencontrés par les enfants sourds.

Je l’assume moi aussi, j’adhère totalement à son idée, et l’orchestre des doigts est tout simplement un manga très attachant. Il me parle d’autant plus qu’étant moi-même un peu impliqué dans l’éducation des enfants (même si je ne suis qu’animateur, mais c’est une autre histoire), je trouve des réflexions que je partage pleinement. Assez étonnant d’ailleurs, quand on sait combien le système éducatif et les valeurs du Japon sont différents des nôtres.

 

Pour ne rien gâcher, nous avons le droit à une description intéressante de la société japonaise rurale du début du XXe siècle, de ses craintes et ses superstitions. C’est le petit plus qui prouve encore toute la qualité de ce manga.

 

 

Je recommande la lecture de ce premier tome, et je ne vais pas tarder à me procurer les suivants.

L-orchestre-des-doigts-tome-1_-planche

4 réflexions sur “L’orchestre des doigts tome 1 (Jeudi chronique)

  1. Yaneck Chareyre Il y a 4 ans

    C’est l’un des mieux aussi désormais. Juste une preuve de plus que le manga compte autant d’oeuvres profondes et intelligentes que le franco-belge.

  2. A_girl_from_earth Il y a 4 ans

    Aaah les suivants sont superbes aussi – j’ai du mal à dissocier les tomes entre eux, pour moi il s’agit d’une seule et même histoire

  3. Lunch Il y a 4 ans

    Je trouve de manière générale que le manga va plus loin dans les thématiques que la bande-dessinée franco-belge.
    Ils osent plus. L’orchestre des doigts en est un exemple. Le seul dessinateur français a avoir exploré ce thème là, du moins si je ne me trompe pas, est Liberge dans « Aux heures impaires » chez
    Futuropolis, d’une façon différente et bien propre à lui cependant.

    J’ajouterais que la bande-dessinée commence juste a explorer des thèmes que le manga développe depuis très longtemps déjà. Osamu Tezuka, le « père du manga », a abordé beaucoup de manga sur la
    médecine, d’autres sur l’inceste, etc … et pourtant, c’est encore d’actualité tout ça.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s