Saint Seiya The Lost Canva (tome 1)

Saint-Seiya-The-Lost-Canvas-1

Série: Saint Seiya The Lost Canvas
Volume: 1
Scénariste: Masami Kurumada
Dessinateur: Shiori Teshirogi
Editeur VF : Kurokawa

 

Aujourd’hui, j’avais envie de m’offrir un manga. Cela m’arrive rarement, surtout en dehors de City Hunter, la série que je suis (très doucement) normalement. J’avais envie de découvrir 20th Century Boy, mais mon libraire préféré n’avait pas le tome un. Alors j’ai décidé de tester Saint Seiya The Lost Canvas.

Je dois dire que je suis déjà un grand fan des « Chevaliers du zodiaque » (nom français), et que j’ai lu l’intégralité de la série, soit 28 tomes. Saint Seiya Episode G est sorti, mais ne m’a pas fait envie. J’ai donc décidé d’essayer cette suite là.

 

Athéna et Hades, les deux divinités Grecques, se réincarnent sur Terre et s’affrontent environ tous les deux cent ans. La première série termine d’ailleurs sur l’ultime affrontement entre Hades et les chevaliers d’Athéna.

Cette nouvelle série se consacre à la guerre sainte précédente, soit deux cent ans auparavant. On y retrouve d’ors et déjà deux personnages connus, Doko de la balance, le maître de Shiryu dans la première série, et Shion du Bélier, qui réapparaît au service d’Hades deux cent ans plus tard. Le héros est une nouvelle fois le chevalier de bronze du Pégase, mais cette fois-ci, au lieu de combattre de nombreuses menaces avant d’arriver à la guerre contre Hades, on rentre dans le vif du sujet directement.

 

C’est appréciable de voir se dessiner ce que tous les fans de la première série considérait comme la « préhistoire » des chevaliers d’Athéna. On ne voit de chevalier de bronze, pour l’instant, que Pégase (et la Licorne, un peu), reste à voir donc qui Kurumada, le créateur de la série, compte placer aux côtés de son nouvel héros. La première histoire précisait que le Chevalier Pégase était déjà impliqué dans la lutte contre Hades, mais pas les autres compagnons de Seiya (Phénix, Cygne, Andromède, Dragon). J’espère que Kurumada présentera d’autres constellations, car très sincèrement, ce premier tome ne recèle pas de surprises majeures, et c’est sans doute là son défaut. Du classique, du connu, et peu d’innovations. A voir ce que Kurumada développera par la suite.

Shiori Teshirogi n’est pas un adepte du style si unique de Kurumada, et il est sans doute plus en phase avec la production actuelle du manga. On est loin de l’esthétisme des armures faites par le maître, mais le petit nouveau ne jure pas dans le décor.

 

Publicités

2 réflexions sur “Saint Seiya The Lost Canva (tome 1)

  1. niko10/27/2008 23:28

    Après trois tomes, on ne voit pas vraiment d’autres constellations.
    Dans le 2eme tome, la Licorne occupe une bonne place, et dans le 3eme c’est le chevalier d’or des Poissons qui nous offre un sublime combat.
    Pour le moment il semblerait que les héros de l’histoire soient les chevalier de Pégase, de la Balance et du Bélier

  2. Yaneck Chareyre10/28/2008 07:19

    Ce qui est finalement logique, puisque Shion et Dokko sont largement décrits comme des personnages de premier plan, dans la série originelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s