Blueberry tome 25- Ombres sur Tombstone

Blueberry tome 25Série: Blueberry
Tome: 25
Titre: Ombres sur Tombstone
Scénaristes: Charlier (créateur, décédé) / Giraud
Dessinateur: Giraud
Editeur: Dargaud

Blueberry est à Tombstone, il s’est reconverti comme joueur de poker dans la ville des célèbres sherrifs Earp. Mai à la fin de Mister Blueberry, le tome précédent, il s’est retrouvé truffé de plomb dans le dos, par un gamin persuadé qu’il était responsable de la mort de son frère.
Mais Blueberry n’est toujours pas mort. Malgré la douleur, il se décide enfin à accorder une entrevue à Campbell, l’écrivain venu de l’Est pour le rencontrer. Outre qu’il dispose d’un temps certain, désormais, pour sa convalescence, une histoire lui revient en mémoire concernant un personnage omniprésent dans la vie de Tombstone, Geronimo. Blueberry l’a rencontré, à une époque. Et il est persuadé que cette rencontre aura quelque chose d’utile pour décortiquer les attaques supposées de l’Apache autour de la ville.

Supposées, car Geronimo n’est pas coupable de ce qu’on lui reproche. Les Clanton, les adversaires des Earps, en sont à l’origine. Avec leurs amis McLaury, ils braquent un chargement d’argent venu de la mine de la ville, en se faisant passer pour des apaches. Toute la famille savoure leur plan et sa réussite. Sans savoir que Wayat Earp doute fortement de la version officielle, et que les Apaches, eux, sont sur leurs talons.

On poursuit donc le cycle qui voit Blueberry salement amoché. Premier volume qui le voit tout le long alité. Et de fait, Giraud continue de s’amuser à broder avec la légende des Earps. Il développe ses personnages, toute l’ambiance de la ville. On a le temps de s’installer, et de s’attacher à chacun ou presque (les méchants sales et puants, on ne s’y attache pas hein?). Billy, l’assistant de l’écrivain est sans doute l’un des mieux traités. Observateur qui se laisse aller à apprécier cet univers, son point de vu est véritablement intéressant.
Côtés dessins, Giraud est toujours au point. On ne peut rien lui reprocher. Il sait créer les ambiances sombres aussi par son dessin.
Je conseille toujours ce cycle de la série. On aime le traitement fait à Blueberry, ainsi que la page d’histoire que l’on sent s’écrire sous ses yeux.

 

Publicités

2 réflexions sur “Blueberry tome 25- Ombres sur Tombstone

  1. Grand-Sachem05/11/2008 19:38

    Blueberry est un des premiers westerns que j’ai connu: tout petit j’allais à la bibliothèque des cheminots (mon père travaillait à la sncf) et il y avait des albums de blueberry) Le problème c’est qu’on ne pouvait pas les avoir forcément dans l’ordre et c’était parfois un peu difficile à comprendre pour moi. Par la suite je n’ai jamais été déçu par la série….maintenant je les ai tous et je me délecte d’avance à imaginer qu’un jour je pourrai tous les lire depuis le premier….

  2. Yaneck Chareyre05/11/2008 19:57

    unE jolie prouesse pour un fan de bd en effet.
    Et moi, c’était la bibliothèque d’Areva qui me servait de réservoir, enfant. Mon papa à moi y bossait, et c’était plutôt agréable pour ça.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s