Sky-Doll Volume 1- La ville Jaune

Skydoll-tome-1

Série : Sky-Doll
Tome : 1
Titre : La ville jaune
Scénariste : Claudio Barbucci, Barbara Canepa
Dessinateur : Barbucci
Coloriste : Canepa
Editeur : Soleil

 

 

Il n’est pas toujours aisé de créer dès le premier album, un univers plaisant, intrigant, et cohérent. C’est la réussite principale de ce premier tome de Sky-Doll.

Un monde dominé par une religion omniprésente, et une Papesse, Ludovique, qui l’est encore plus. Un monde cependant largement divisé en profondeur, par un schisme religieux, entre les deux sœurs qui furent papesses, Agape et Ludovique. Dans cet univers inter-stellaire, existent d’étranges poupées, les Sky-Doll. Des poupées gonflables, en résumé, des objets sexuels. Mais avec la parole et un minimum de réflexion. Des sous-femmes en somme. Noa est l’une d’elle. Mais contrairement à toutes les autres, elle semble dotée d’une conscience propre. Elle va faire la rencontre de deux émissaires de la papesse Ludovique, et s’enfuir avec eux de son univers d’esclavage.

 

Du point de vu du scénario, c’est vraiment du très bon travail. Le schisme religieux est bien exploité, et on sent bien comment la propagande officielle veille à manipuler les masses pour faire oublier l’ancienne papesse. Ce n’est pas une vision très flatteuse de la religion, ce qui est fort à mon goût. Et comme notre Pinocchio du futur semble être étroitement liée à Agape, on se frotte les mains quant aux perspectives que cela ouvre. Noa est-elle la réincarnation d’Agape, ou quelque chose dans ce goût là ? Va-t-elle accroître le schisme par son existence ?

Pour ne rien gâter, les dessins et les couleurs sont tout à fait splendides. Barbucci et Canepa ont été formés chez Disney, et si l’on sent cette formation dans leur travail, ils ont su évoluer et dépasser le style mickey/ picsou.

 

Pour vous dire, Sky-Doll est une série que Soleil, son éditeur, a fait traverser l’Atlantique. Puisque Soleil est en partenariat avec Marvel, ils ont pu faire publier quelques séries là-bas. Sky-Doll a été la première. Sans faire des chiffres hallucinants, elle a fait mieux que certains titres de comic books classiques.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s