Mes Comics Du Mois- Mars 1

icons-35-et-sm-38

Nouvelle rubrique sur ce blog, qui vise à compenser mon départ du forum paninicomicsfrance, d’où l’ambiance désormais nauséabonde m’a fait partir. J’y parlais souvent de mes lectures comics du mois. Des fascicules que j’achète régulièrement.

Alors c’est ici que j’en parlerai dorénavant. Cet article s’adressera plus à des connaisseurs de comics, mais sait-on jamais, d’autres pourraient en ressortir tentés.

Normalement, ces articles seront sans spoiler, sans informations décrivant explicitement les rebondissements des épisodes.

 

Marvel Icons n°35

 

New Avengers #31 (Brian M Bendis/ Leinil Francis Yu)

Les Vengeurs Secrets continuent leurs aventures au Japon, à la recherche de Maya Lopez, alias Echo et Ronin. Une aventure pleine de ninjas, qui se termine par un gros coup de théâtre, une révélation qui introduit le futur gros évènement Marvel, Secret Invasion. On appréciera dans cet épisode le concours de vannes entre Spider-Man et le nouveau Ronin.

Le trait de Yu, sombre et particulier, convient bien, je trouve, aux Vengeurs Secrets. Surtout en comparaison avec Frank Cho, qui dessine les Mighty Avengers, l’équipe officielle. On sent bien le côté sombre de l’histoire grâce au dessin de Yu.

C’est donc globalement un bon épisode, sur lequel il n’y a trop rien à redire.

 

Fantastic Four #547 (Dwayne McDuffie/ Paul Pelletier)

Ces épisodes post-civil war apparaissent de jour en jour plus convaincants. Les premiers étaient assez inintéressants, mais avec cet épisode là, il y a un je ne sais quoi qui passe beaucoup mieux. On retrouve 4 ennemis classiques des Fantastiques, même si leur présence dans l’histoire pose quand même question. Cet arc en cours est celui qui voit la présence de Black Panther et son épouseTornade, et je trouve décidemment que ces deux personnages n’apportent pas grand-chose à l’histoire.

Bref, un épisode moyen, on est loin de la grande période des FF par Waid et Wieringo.

 

Fantastic Four #543 (Paul Pope)

Une histoire courte, tirée d’un précédent numéro, qui voit deux jeunes chiens fous alias Johnny Stormet Spider-Man, se tirer la bourre. Classique, mais sans grand intérêt, car n’apportant rien de bien particulier par rapport aux précédents épisodes du même genre.

 

Captain America Vol.5 #27 (Ed Brubaker/ Steve Epting)

Ah… Cette série est sans grand doutes l’une des meilleures de chez Marvel depuis deux ans.

Au bout de 27 épisodes, et alors que Captain America lui-même n’est plus dans l’épisode, puisqu’il est mort, les deux auteurs arrivent encore à nous livrer une histoire intéressante, intrigante et captivante. On suit les conséquences de la mort de Captain America, et plus particulièrement le Soldat de l’Hiver, alias Bucky Barnes. Les personnages sont tous vraiment attachants, bien utilisés, il n’y a aucune fausse note. Et l’histoire est merveilleusement mise en scène par Steve Epting, qui fait assurément parti de mes auteurs favoris.

Les mois où cette série n’est pas dans Marvel Icons, sont de moins bons mois.

 

 

 

Spider-Man n°98

 

Friendly Neighborhood Spider-Man #20/21/22(Peter David/ Todd Nauck)

Panini semble vouloir clôturer cette histoire au plus vite, avec le numéro 100 et l’évènement One More Day qui s’y profile. Ainsi donc, on découvre que Peter David a finalement largement utilisé les différents éléments mis en place par JM Strascynzki dans la saga L’Autre, pourtant fortement décriée.

Trois épisodes qui voient s’affronter Spider-Man et un personnage secondaire assez mystérieux jusque là, mais dont on pouvait penser qu’elle serait bien une « méchante ».

Moment mémorable, un des employés du Daily Bugle s’oppose  à J. Jonah Jameson, et je vous laisse la surprise de lire qui, comment, et ce que ça donne comme résultat.

 

Amazing Spider-Man #543 (J Michael Straczynski/ Ron Garney)

5eme chapitre de la saga Back in black, et Tante May est toujours dans le coma après avoir pris une balle par un tueur à gage. Sauf que les petites contorsions de Peter avec la loi commencent à se voir. Je n’en dis pas plus pour ne pas vous dévoiler l’intrigue, mais sachez que Peter commence à perdre ses repères. One More Day, c’est bientôt, comme je vous le disais…

 

 

En résumé, voilà un album qui m’a beaucoup plu et dont je lirai la suite avec envie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s