Secrets- L’Angélus tome 1 (Lecture surprise)

L-angelus-tome-1

Série: Secrets
Titre: L’angélus
Tome: 1
Scénariste: Franck Giroud
Dessinateur/ Coloriste: Homs
Editeur: Dupuis

Clovis Chaumel, un quadragénaire triste, mal dans sa peau et dans sa vie. De passage à Paris, il décide de visiter le musée d’Orsay. Et face au tableau de Millet « L’angélus », Clovis est pris d’un malaise. Lorsqu’il se réveille, il est convaincu que ce tableau touche quelque chose de profondément ancré en lui. Alors, à la stupeur de sa famille, il va se mettre en quête pour comprendre le secret de ce tableau, celui qui l’a frappé aussi violemment. Mais à vouloir découvrir des secrets, on finit parfois par sortir de l’ombre des choses qui auraient voulu y demeurer caché.

Benjamin, mon libraire, est un être machiavélique. Pour une fois, il ne me confie pas à one-shot, pour la lecture-surprise, mais un diptyque. Et c’est horrible, car cette histoire est passionnante, et je n’en connais pas la suite. Un être vil, vous disais-je…
Secrets, c’est la dernière collection en date offerte à Franck Giroud pour qu’il puisse se faire plaisir. Les éditeurs aiment confier à cet homme des projets éditoriaux décalés. Après Le Décalogue et ses dix tomes avec sens de lecture du 1 au 10, ou du 10 au 1, Secrets propose des one-shot, ou des séries courtes, autour de secrets révélés. A croire que Franck Giroud s’est éprit de Psychogénéalogie, et qu’il ait décidé d’en faire des scénarios. Mais toute une profusion.
Celui-ci est parfaitement bien mené. Giroud distille ses révélations avec précision, avec finesse. J’aime cette vision qu’il semble avoir de son intrigue. Quelque chose de particulièrement lié à la psychanalyse, à l’inconscient. Et puis, au poids que peuvent nous faire porter nos parents sans qu’on le sache. C’est cela la psychogénéalogie. Comprendre comment les secrets, les non-dits, marquent l’enfant autant que ce qui est visible et assumer. Là, il semblerait que les parents de Clovis détiennent un fort beau squelette dans leur placard. Je ne vous dis pas en quoi, je crois deviner plus ou moins mais Frank Giroud peut nous réserver des surprises. Ce qu’il y a d’intéressant, c’est de voir aussi comment ce secret originel marque aussi profondément les relations de Clovis à son fils et sa femme. Et comment l’évolution liée à la quête de l’Angélus change les rapports dans le cadre familial restreint, au point de provoquer des ruptures. Car la situation neutre de Clovis était la résultante de tout cela. Bref, j’adore ce scénario.
J’ai par contre été plus réfractaire au dessin. Aux couleurs surtout, qui ont tendance à être d’une tonalité unique par scène. Cela m’a déstabilisé. Et pourtant, après m’être imprégné de l’histoire, de l’ambiance, je trouve le dessin tout à fait approprié. Je pense à Salsedo quand je regarde Homs, et en fait ça me convient. C’est un dessin certes particulier mais très fouillé et très précis.

Il est donc juste insupportable de ne pas connaître la fin de cette histoire. Je sens que je vais me faire malotru, et que je vais aller lire l’album à la FNAC pour savoir de quoi il retourne. Merci Benjamin, tu vas faire de moi un « délinquant ».
Au delà de la blague, Franck Giroud démontre une fois encore tout son talent de scénariste. Et même s’il se fait plus discret que d’autres, il est rare de trouver un mauvais travail chez lui. L’Angélus fait partie des bons.

 

Logo-Librairie-Glenattopbd_201316/20

5 réflexions sur “Secrets- L’Angélus tome 1 (Lecture surprise)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s